Carnet de voyage de Tamara au Japon

Echange d'un an au Japon d'aout 2013 à aout 2014

Mes premiers pas au Japon

Mission accomplie !
Bon, les tapis roulant qui parlent, j’avais commencé a m’y habituer en Thaïlande mais c’est quand même un peu bizarre. A la douane j’ai été harcelé de questions en tout genre, en japonais évidemment, et j’ai vraiment eu du mal à répondre aux attentes de mon interlocuteur, j’ai des progrès à faire >_<
Après avoir récupéré ma valise, je me suis dirigée vers la sortie et j’ai fait la connaissance de quelques membres du rotary de Minowa : Uzahashi Hironori, le président du district, Fujisawa Kumiko et Ogihara Naoki, mes « conseillés » . Ils ont pour missions de répondre à mes questions. Naoki est le seul à se débrouiller en anglais. Il y avait aussi Miyazawa Yuuta mais je n’ai pas très bien compris qui il était. Ils sont tout les quatre excessivement gentils. Nous sommes allés chercher a boire au Combini (viens de l’anglais convinient store, c’est un magasin ouvert 24h/24) de l’aéroport et nous avons pris des photos.
image
C’est miya-chan (Miyazawa) qui prend la photo.

Je suis arrivée a Nagoya mais ce n’est pas ma destination finale, après avoir trouvé le parking nous sommes montés dans la voiture d’Uzuyashi et nous avons roulé pendant trois heures pour arriver à Minowa dans les alentours de 13h. Durant le voyage, Uzahashi-san m’a fait la promesse, yakusoku, de m’emmener voir le mont Fuji, j’ai hâte ! La région est magnifique, Minowa est un petit village perdu aux milieu des rizières et complètement encerclé de montagnes, je prendrais des photos plus tard, yakusoku desu !
Nous avons un peu roulé en « ville », puis la voiture c’est arrêtée devant une jolie maison. On m’a aidé à sortir ma valise du coffre et Fujisawa-san a sonné….

La porte c’est ouverte presque immédiatement, dévoilant trois personnes, Harue Nakabayashi, la maman (okaasan), Katsuyoshi Nakabayashi, le papa (otoosan) et Ayae, ma grande sœur d’accueil (oneesan), tout le monde l’appelle Aya. Elle a fait un échange avec le rotary il y a deux ans pour aller en Allemagne et elle a 19 ans. Après m’avoir offert une tasse de thé froid on ma fait visité la maison, le plus impressionnant c’est les toilettes électriques qui s’ouvrent quand on entre et qui on des jets d’eau, heureusement on peut les désactiver. Mais je vais quand même avoir du mal à m’y habituer. Je vous ferai visiter leur maison en photo bientôt. A l’étage j’ai fait la connaissance de Obaasan, la grand mère de Katsuyoshi. Quand nous sommes redescendus la porte de la maison c’est ouverte et un nouvel individu à fait son entrée, c’est le frère (otoosan) de Aya, il s’appelle Kazuki mais on l’appelle Kazu. J’ai eu droit au fameux « Tadaima » qu’on peut traduire par je suis rentré et au « okaidi nasai » qui peut d’interpréter comme « bon retour à la maison » Je traduis approximativement parce qu’il n’y a pas d’équivalent dans la langue française.
Nous avons ensuite mangé le repas du midi, hiru gohan, composé de riz (je ne me fait pas d’illusion, je sais que je vais en manger matin, midi et soir) aux œufs et aux légumes. En dessert il y avait une salade de fruits assez bonne si on fait abstraction de la gelée bizarre qu’il y avait en plus des fruits. Après le repas, nous sommes allés faire les courses en famille en emportant un grand sac de canette d’aluminium et pleins de piles de journaux et de papier. Le recyclage m’a l’air d’être très important au Japon. Une fois après avoir acheté un adaptateur de prise japonaise en usb et des légumes, nous sommes passés dans une pâtisserie tout à fait digne de ce nom. Je regrette de ne pas avoir pris mon appareil photo car tout y était appétissant. Nous y avons acheté un très beau gâteau à la fraise et nous sommes rentrés à la maison. J’ai rangé mes vêtements dans mon armoire et j’ai envoyé un mail à mes parents pour les rassurer. Je suis ensuite descendu manger le gâteau, qui était aussi bon que beau !
Pour finir nous sommes allés aux onsen, sources d’eau chaude, avec toute la famille, Obaasan aussi. Les hommes d’un côté les femmes de l’autre. Mis à part qu’être toute nue devant autant de monde était assez gênant c’était généralissime ! Mais vous n’aurez malheureusement pas de photo, je pense que vous avez compris pourquoi ^^ Juste avant d’entrer dans les bains, il y a une balance et Aya, sa mère, sa grand mère et moi y sommes toutes montées tour à tour, j’ai trouvé ça plutôt embarrassant >_<
Nous avons mangé à la cafétéria des onsen. Tout le monde a bu une petite bouteille de lait, soit nature, soit au fruit, soit au café. Nous avons choisi notre repas dans une machine, que je suis bête de ne pas avoir prise en photo.
image
image
La famille !

On est rentré et j’ai distribué mes cadeaux, je pense que ça leur à plu. Bonne nuit…..

12 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes premiers pas au Japon